Chronocritique #5 – Eldorado – Laurent Gaudé

Autres

413VrdT7mTL

Quatrième de couverture

«  ‘’ Aucune frontière ne vous laisse passer sereinement, elles blessent tous.’’
Pour fuir leur misère et rejoindre l’ ‘’Eldorado’’ les émigrants risquent leur vie dans des bateaux de fortune … 
Avant d’être impitoyablement repoussés par les gardes-côtes, quand ils ne sont pas victimes de passeurs sans scrupules. Le commandant Piracci fait partie de ceux qui sillonnent les mers à la recherche de clandestins, les sauvant parfois de la noyade. Mais la mort est-elle pire que le rêve brisé ? En recueillant une jeune survivante, Salvatore laisse la compassion et l’humanité l’emporter sur ces certitudes… »

Chronocritique

Eldorado, de Laurent Gaudé publié en 2006, reste comme vous avez pu le voir dans la quatrième, terriblement d’actualité… L’histoire expose deux points de vues, celle de Salvatore Piracci, garde-côte sicilien, et celui Souleiman jeune émigrant (on notera que tout au long de ce livre le mot « migrant », très péjoratif de notre jour n’est pas utilisé, au profit d’émigrant) d’Afrique sub-saharienne à la poursuite de son Eldorado, l’Europe.
L’écriture est très bonne, et ce va-et-vient de point de vue est très intéressant et permet d’avoir deux visions de la crise migratoire.
Le style est d’emblée assez simple, mais si l’on creuse quelque peu, on peut trouver de petites différence d’écriture selon le point de vue, créant une réelle dualité d’attache aux personnages, d’égard que l’on peux leur porter, finalement il y a deux livres dans un livre.
Le personnage de Salvatore Piracci est également très subtil et intéressant, comment un homme déjà fébrile, peut tout simplement exploser avec un simple regard …. Je n’en dirais pas plus, mais la suite est à la hauteur des attentes !
Malgré quelques raccourcis scénaristiques qui m’ont fait tiquer et certaines choses qui selon moi n’ont pas de sens (à en discuter après la lecture) Eldorado reste un livre que je conseillerais et qui reste encore cruellement d’actualité ! 

Le gros point positif

 Une histoire prenante où l’on ne s’ennuie pas

Le gros point négatif

– Certains choix dans l’histoire m’ont sorti du livre pour me faire dire  »Mais … ça n’a aucun sens !! »

Plume-03       

Un bon moment, une bonne lecture et des personnages intéressants, je n’ai pas mis 4/5, car il n’y a pas eu de coup de cœur et certains raccourcis ne m’ont vraiment pas plu ! 

Kouti
Hey ! Moi, je suis Quentin, ou Kouti, enfin, c'est comme vous voulez, j'ai 17 ans et suis un fou de bouquin depuis ma plus tendre enfance (ce qui remonte à pas si longtemps au final). J'ai un faible pour la BD ainsi que pour le roman court, j'aime les histoires qui vont droit au but et pas les romans en 25 tomes. Mon style de prédilections est ... Plus ou moins tous au final, je suis assez ouvert aux nouvelles découvertes et j’apprécie surtout conseiller de bons bouquins !

2 Commentaires

  1. Shynis

    Merci pour la critique ! Laurent Gaudé fait partie de mes auteurs préférés, et même si je n’ai (encore) pas lu Eldorado, je recommande d’emblée ses romans :)

    Répondre
    • Kouti

      Si vous aimez Laurent Gaudé, foncez ! c’est un super bouquin ! J’ai beaucoup accroché au style de Gaudé et je compte bien dans les mois à venir ( la liste de lecture est longue ..) en chroniquer d’autres lu d’ici là ! Merci en tout cas d’avoir lu cette Chrono-critique !

      Répondre

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Inscription