La Faucheuse – Neal Shusterman

Coups de coeurs Science-Fiction

la faucheuse
Voici le premier tome de la trilogie de « La Faucheuse », déjà best-seller aux États-Unis. Sorti en France en fin d’année 2016, je l’ai découvert il y a quelques jours à peine. La couverture, que je trouve magnifique, m’a attiré, et la quatrième m’a achevé. Acheté et lu quasiment le soir-même, voici mon verdict !

Quatrième de couverture

« Les commandements du Faucheur

Tu tueras.

Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.

Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.

Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.« 

Univers

L’intrigue se déroule sur Terre, dans un futur proche. La technologie de tous les jours n’as pas énormément évoluée, et c’est surtout le Thunderhead, une intelligence artificielle qui régit désormais le monde à la place des politiques, qui montre ce monde futuriste.
Dirigé par cette intelligence qui recherche absolument le Bien en tout point, l’humanité a progressé notamment en médecine, et a vaincu la mort. La mort ne trouve plus personne, et les gens vivent sans aucun risques. Lorsqu’un incident survient, les progrès phénoménaux de la médecine permet de « ressusciter » à chaque fois. Certaines personnes se « suicident » même en cherchant les sensations fortes, notamment en sautant du haut des plus grands buildings.

Dans cet univers où la population croît de plus en plus car personne ne meurt, l’organisation des Faucheurs est apparue, disposant de pouvoirs spécifiques, notamment celui de donner la mort, la vraie, afin de réguler la population. Les Faucheurs ont pour mission de « glaner » la population, en suivant des règles et des quotas. En échange de chaque personne qu’ils glanent, ils accordent également un an d’immunité au glanage à toute la famille de la victime. Les Faucheurs sont donc immensément respectés, et beaucoup de familles sont même contentes de voir l’un des leur être glané.

Histoire

Nous suivons le destin de deux adolescents de seize ou dix-sept ans, Citra Terranova, une jeune femme, et Rowan Damisch, un garçon.

Citra va rencontrer Maître Faraday, un Faucheur, alors que celui-ci sonne chez elle un soir. Toute la famille, composée des parents et du petit frère, est terrorisée. Pourtant, Maître Faraday va s’inviter pour le dîner, et avouer qu’il est là pour glaner la voisine, mais qu’elle n’est pas là et qu’il a faim. En échange du fabuleux repas concocté par sa mère, celle-ci va se voir accorder un an d’immunité.

Rowan, enfant non désiré, élève moyen et invisible aux yeux de ses camarades, va lui aussi rencontrer Maître Faraday, alors que le Faucheur s’apprête à glaner l’un de ses camarades d’école, l’un des plus populaire du lycée. Décidant de reste à ses côtés afin de l’accompagner dans la mort, il se retrouve après complètement harcelé et martyrisé par ses camarades, arguant qu’il avait tout fait pour condamner l’autre garçon pour se sauver lui.

Leur vies vont quelque peu être modifiées par l’apparition de ce Faucheur.

Critique

On va commencer avec l’univers, qui est plutôt original. Je l’ai absolument adoré ! C’est complètement décalé, bourré d’humour (la scène avec Faraday qui s’invite à manger chez les parents de Citra est vraiment drôle), et il y a beaucoup de situations prêtant à quiproquo.
D’ailleurs, ça commence très rapidement, puisque la première scène du livre est cette fameuse scène du repas chez Citra.
L’univers est intégré de façon très ingénieuse, sûrement grandement aidé par cette plume assez visuelle. L’auteur ne nous submerge pas de détails, mais va au plus simple, ou presque, ce qui permet une grande part d’imagination. Il n’est vraiment pas difficile de voir les personnages s’agiter devant nos yeux alors que les pages défilent.

L’histoire quant à elle évite beaucoup de clichés. Bien que certaines petites choses sont prévisibles, la plupart des points de l’intrigue seront de vraies surprises. On suit tour à tour le destin de Citra et de Rowan, et aucune des deux intrigues ne vient prendre le dessus sur l’autre en terme d’intérêt.  L’histoire démarre assez vite, aidée par cet univers décalé, et je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Il n’y a que peu de temps morts, et chaque chapitre apporte des choses intéressantes, tant sur les personnages, l’univers ou l’intrigue.
L’histoire nous amène également à réfléchir sur plusieurs sujets, comme l’immortalité, la conscience, les réseaux sociaux, le Bien et le Mal, le Destin … J’ai beaucoup aimé réfléchir à ces sujets, et j’ai trouvais que ça enrichissait le récit.
Comme l’indique la quatrième de couverture, des lois régissent cet univers de Faucheurs. Tout s’articule autour de ça, mais également de leur interprétation. Car même si ces lois sont, de prime abord, très simples à comprendre, elles peuvent être tout de même interprétées différemment. Et c’est là que le bât blesse. Toute l’intrigue, et les sous intrigues s’y greffant, partent de ce postulat. Encore une fois, c’est vraiment très bien fait, et très bien intégré. A aucun moment je n’ai eu la sensation de voir des situations (ou des dénouements) faciles, illogiques ou forcés. Le récit reste paradoxalement très humain.

Les personnages sont également à la hauteur. Faraday est vraiment génial, tout comme Citra ou Rowan. Je me suis senti un peu plus proche des sentiments et des réactions de Citra, mais, malgré tout, j’ai beaucoup aimé le personnage de Rowan. Ce dernier possède un passé plus dur, et même son présent, et l’avenir qui lui est promis, risquent de ne pas être roses. L’auteur ne ménage pas le jeune garçon, qui, pourtant, devient vraiment très sympathique malgré des choix discutables.
Les personnages secondaires, Dame Curie, Xénocrate, Goddard etc, sont également intéressants. Peu d’entre-eux entrent dans des archétypes de « méchant » ou de « gentil« , et la plupart ont une morale et des idéaux propres. Même les « méchants » de l’histoire ne le sont pas totalement et démesurément.

Je vais finir sur le seul petit point noir (et encore) du roman : il s’agit d’un premier tome, et vu comment il finit, je suis dubitatif sur l’intérêt (voire la possibilité) de faire encore deux suites.

Je n’ai pas grand chose à rajouter à cet avis, plutôt court je le conçois, mais j’ai complètement adoré ce livre. Il s’agit de mon plus gros coup de cœur depuis longtemps tant il possède, à mes yeux, de nombreuses qualités, et aussi qu’il sort pas mal de mes habitudes littéraires.
Je le conseille à tous, lecteur averti comme lecteur en herbe, et je pense qu’il peut être lu par de jeunes adolescents également. Les messages portés sur de nombreux sujets sont intéressants.

Les plus et les moins

Les Plus

– Univers décalé, drôle, intéressant
– Beaucoup d’humour
– Une historie échappant à de nombreux clichés
– Un récit sans temps mort
– Des personnages très bien créés, que l’auteur ne ménage pas
– Nous fait réfléchir sur certains sujets

Les Moins

– Une suite, quel intérêt ?

Plume-05

Conclusion

A coup sûr mon coup de cœur de l’année 2017 !

 

Sideara
Moi c'est Fabien, 26 ans ! J'ai toujours eu une imagination débordante et un caractère extrêmement lunatique, aussi l'écriture et la lecture se sont imposées à moi très facilement. Passionné de Fantasy notamment (et surtout de magie), ainsi que de thrillers et de polars, je m'ouvre petit à petit à la science-fiction et au reste. Mes livres préférés font souvent partie de l'univers de la Fantasy, et sont pour la plupart dotés d'univers très étoffés, et très bien intégrés au récit. Achetant d'innombrables livres, je suis complètement envahi et mes bibliothèques ne tiennent plus sous le poids des romans, d'autant que je suis un inconditionnel du grand format ! Dans les librairies, je suis toujours à chercher dans un recoin sombre le livre caché qui m'attirera, et je suis très peu attiré par les "grands auteurs". Dans tous les cas, il y aura toujours de la place pour des livres chez moi !

5 Commentaires

  1. Il a l’air tellement bien !!! 😀

    Répondre
    • Sideara

      Il l’est ! Ysyhteha l’a lu aussi, c’est un coup de cœur pour elle également !

      Répondre
  2. Holà !

    Ce roman me faisait déjà bien envie, mais plus je vois des avis, plus j’entends dire qu’il est génial et plus, fatalement, je me rapproche du moment où je vais craquer et me laisser tenter !

    Bonne continuation ♥

    Répondre
    • Sideara

      Tant mieux !

      J’espère que tu n’auras pas TROP d’attentes non plus, histoire de ne pas être déçue par toute cette hype :p

      N’hésite pas à passer donner ton avis quand tu l’auras lu !

      Répondre

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Inscription