L’anneau de Moebius – Franck Thilliez

Coups de coeurs Science-Fiction Thriller/Polar

L’Anneau de Moebius est un thriller de Franck Thilliez qui m’a laissé sans voix. Il est paru en 2008, et sur sa quatrième de couverture, ELLE annonce que « Franck Thilliez n’a pas son pareil pour nouer une intrigue policière tout en plongreant ses personnages dans de sordides histoires qui titillent leur côté sombre. Efficace, documenté, complexe, ce nouveau roman appoprte son lot de frissons. ».

Quatrième de couverture

« Pour sa première enquête, Victor Marchal aborde le métier de flic par sa face la plus noire : une actrice du porno torturée, une plongée dans le monde des déviants sexuels et des monstres de la nature. Depuis toujours, Stéphane Kismet est hanté par des images prémonitoires, mais cette fois elles obéissent à une terrifiante logique. Dans ses rêves, Stéphane possède une arme, il est recherché par la police, une petite fille est morte… Les trajectoires de Victor et de Stéphane vont se rejoindre. L’un n’a encore rien vu, l’autre ignore qu’il sait déjà tout… »

L’enquête de Victor se passe dans la France contemporaine.

Histoire

Stépahen Kismet, qui travaille pour le cinéma en créant des monstres, est hanté depuis toujours par des visions, à tel point que sa femme se demande s’il pourrait être schyzophrène. Depuis peu, il se souvient de ses rêves, qu’il note dans un petit carnet, et ce n’est pas pour le rassurer : en effet, dans ceux-ci, il se voit poursuivi par la police, possédant une arme. Dans le même temps, Victor Marchal, qui vient d’être muté dans une nouvelle équipe, est mis sur une affaire plutôt sordide, dans laquelle une star du porno est retrouvée torturée à mort dans son lit.

On va suivre en parallèle les efforts de Stéphane pour donner du sens à ses rêves, et l’avancée de l’enquête de Victor. Bientôt, leur destin va s’entremmêler dans la plus grande confusion. Que veulent dire les rêves de Stéphane ? Victor arrivera-t-il à élucider les meutres sordides qui s’enchainent ?

Critique

Ayant eu récemment un coup de cœur pour une autre des œuvres de Franck Thilliez, j’ai donc fait l’acquisition de L’Anneau de Moebius. J’avoue que ce livre m’a quelque peu sonnée. En le refermant j’ai dû rester quelques minutes les yeux dans le vague, pour réfléchir à tout ce que ça pourrait impliquer, tout ça.

Tout d’abord, les personnages. Je me suis tout de suite attachée à nos deux héros, même si Stéphane m’a quelque peu dérangée parfois (on se demande nous aussi s’il est sain mentalement à plusieurs reprises…). On entre tout de suite dans leur quotidien, ils sont tout à fait accessibles et on peut facilement s’identifier à eux par certains points.

L’auteur a eu la prévenance de nous indiquer qu’il est important de tenir compte des indications temporelles afin de comprendre pleinement l’histoire, et je l’en remercie car en effet parfois c’est plus que flou si on n’y prête pas attention. En effet, on se retrouve parfois à se demander si on n’est pas en train de lire un rêve de Stéphane, ou si ce que est en train de se passer est le présent. Cela peut embrouiller un peu la lecture, mais on s’y fait plutôt rapidement, grâce aux schémas de l’auteur à chaque début de chapitre.

Le rythme du récit est agréable, bien qu’un peu saccadé parfois (merci Stéphane), et le suspense est présent jusqu’aux derniers moments. Le cliffhanger final est d’ailleurs un peu assomant, d’une part parce qu’on ne s’y attend pas du tout, d’autre part parce que ça implique des choses incroyablement dures à imaginer.

Au fur et à mesure de l’enquête de Victor, on se prend de plus en plus dans l’histoire, et il est de plus en plus difficile de décrocher du livre. Encore une fois, Thilliez a réussi à nous plonger de façon grandiose dans une ambiance sombre, de laquelle on ne ressort pas sans prendre un temps de réflexion quant à toutes les questions qu’il nous amène à nous poser.

Les plus et les moins

Les Plus

– Le cliffhanger final (Mon dieu!!!!)

– Les personnages vraiment attachants

– L’ambiance générale du livre

Les Moins

– Certains passages du récit qui sont un peu saccadés

Conclusion

L’Anneau de Moebius est mon gros coup de cœur du moment, je l’ai dévoré en une seule fois. C’est un thriller qui tient ses promesses, nous laissant sur les rotules à la fin du livre, comme après une longue course (c’est d’ailleurs un peu ce qu’on vient de faire, mentalement parlant…). Je ne peux que le recommander, pour des lecteurs avertis (évocations pornographiques et Freak Show).

Amaesis
Etudiante en orthophonie de 24 ans, Amaesis est tombée dans la marmite littéraire étant petite. C'est sa mère, fervente lectrice, qui lui a donné sa première dose. Tout s'est ensuite très vite enchaîné, et elle a commencé à échanger des livres avec son cousin et son frère, se découvrant une passion dévorante pour les thrillers, policiers et autres fantasy, fantastique et SF. C'est à l'adolescence et avec l'argent de poche qu'elle va découvrir à quel point les rayons livre sont très dangereux où qu'elle aille : même lorsqu'elle a une liste précise de livres en tête, ou qu'elle ne doit en acheter qu'un, elle ressort très souvent de là avec plus que ce qu'elle ne devait prendre... Au grand dam de son banquier (merci le banquier) ! Aujourd'hui, sa chambre d'enfant est remplie de livres (il y a même des piles par terre!), et elle n'a plus de place dans son appartement d'étudiante non plus (si quelqu'un vend une bibliothèque qui prend pas trop de place...), donc elle est très souvent obligée de se rabattre sur des emprunts à sa B.U. pour assouvir son besoin de lecture. Pour conclure, on avait décidé d'essayer de vous faire une petite liste de nos cinq livres préférés, afin de vous donner une petite idée de ce qu'on lit habituellement, mais ça s'est avéré impossible pour moi... Je vais donc vous proposer, comme ça, en vrac, quelques noms d'auteurs que j'apprécie tout particulièrement : - Henri Loevenbruck - Stephen King - Laurell K. Hamilton - Franck Thilliez - Mira Grant - John Ethan PY

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Inscription