La loi du Désert – Franck Ferric

Post-Apocalyptique Science-Fiction

la loi du désertLe roman est sorti en 2009. Je ne l’ai connu que très récemment, comme pour Le Cabinet de Curiosités, profitant une nouvelle fois des grosses promotions organisées par les Éditions du Riez sur leur catalogue suite à l’annonce de leur fermeture.

Quatrième de couverture

« Après des siècles de conflits, le monde n’est plus qu’un vaste désert où des Cités-Etat se sont substituées aux nations. Dans cet univers hostile et décadent, Mathian, soldat dans l’Armée Républicaine de Salina, aidé de son ami Blaine, part à la recherche de son frère Raul, récemment banni de la cité. Ils vont devoir affronter les grands espaces, la chaleur, une violence omniprésente et un adversaire insaisissable : les blafards.

Plus qu’un récit d’aventure, La Loi du Désert est une ode à l’amitié et à la fraternité. Un Road-Movie hors du temps… un formidable roman d’anticipation.« 

La quatrième de couverture ne dit pas tout, mais je préfère laisser la surprise aux lecteurs : il n’y aura pas de partie « Histoire » !

Critique

Quelle surprise ! C’est vrai que la quatrième de couverture ne parle pas vraiment de l’époque où l’univers se situe. La couverture n’est pas très parlante non plus, et pour être honnête je m’attendais à quelque chose qui se rapproche du steampunk. Au final, La loi du Désert est un récit de SF, basé dans un univers qu’on pourrait facilement qualifier de Post-Apo, avec des noms tous plus espagnols les uns que les autres. En gros, bah tout ce que je n’aime pas ! (Ouais, j’ai fait italien LV2 moi !).

Cet univers, parlons-en ! C’est finalement une des plus grosses réussites de ce roman. On comprend rapidement que le monde est désertique, et que les rares coins aujourd’hui civilisés sont des cités-états, autant partenaires qu’en conflit.
Salina est une grande ville, menant un front incessant contre les Blafards (des créatures humanoïdes, assez mystérieuses), avec son petit quartier riche et ses immenses bidonvilles. Mathian et Raul, tous deux frères, viennent de ces quartiers défavorisés. Mathian, l’ainé, est parti faire la guerre, pour auréoler la famille de gloire et de quelques pièces. Raul est plutôt le révolutionnaire dans l’âme, assez stupide ou influençable pour se faire embarquer dans tous les mauvais coups.

Ces deux personnages principaux sont excellents ! Raul est plus mis en avant au début, et une réelle sympathie se fait très rapidement entre lui et nous. Mathian est un peu plus en retrait, et commet des actions contestables malgré l’urgence de sa quête. Ce qui en fait un personnage plus torturé, qui génère moins d’empathie, mais qui est tout aussi intéressant !
Les autres personnages, sont également très bons, et de nombreux dialogues vont prêter à sourire ou à rire. Les plus sensibles d’entre vous devraient même verser leur petite larme.

Ce n’est pas un roman qui déborde d’action. Le début est un peu explosif, et encore, et tout le reste suit finalement un rythme assez lent. La tension se fait quand même ressentir, et on sent l’urgence qu’ont les deux personnages à survivre au désert. Et d’ailleurs, l’histoire se déroule en quelques jours, même si on à la fois cette impression que ç’a duré des années ou simplement quelques heures. Le livre m’a transporté dans cette aventure hors du temps, où tout se passe dans cette atmosphère spéciale, qui sent le soleil, le sable, et les vieux jerrycans plein d’essence.

Pour continuer sur du positif, j’ai vraiment cette impression de grandeur en lisant La loi du Désert. La grandeur du désert, la grandeur de l’univers aussi. Il y a énormément de choses à découvrir dans ce monde décrit par l’auteur, qui n’en découvre qu’une mince partie. Je rêverai de pouvoir retourner dans cet univers, avant, pendant ou après ce récit là, ailleurs ou toujours du côté de Salina.

Vous l’aurez compris, c’est un roman qui a réussi à me convaincre alors que j’ai très rapidement déchanté au début. Je me suis retrouvé dans tout ce que je n’aime pas, et pourtant, j’ai passé de très bonnes soirées en sa compagnie ! Ce n’est pas un coup de cœur malgré l’absence de défaut qui me viennent à l’esprit, mais c’est sans conteste un livre qui me laisse un excellent souvenir !

Les plus et les moins

Les Plus

– Les personnages, peu nombreux, et géniaux
– L’univers, vaste, qui laisse place à l’imagination
– Une histoire qui fait voyager, qui transporte
– Un livre qui m’a fait changer d’avis !

Les Moins

Plume-04

Conclusion

Il est rare de partir sur une note si négative pour finir par une si positive. La loi du Désert a réussi ce tour de force !

Sideara
Moi c'est Fabien, 26 ans ! J'ai toujours eu une imagination débordante et un caractère extrêmement lunatique, aussi l'écriture et la lecture se sont imposées à moi très facilement. Passionné de Fantasy notamment (et surtout de magie), ainsi que de thrillers et de polars, je m'ouvre petit à petit à la science-fiction et au reste. Mes livres préférés font souvent partie de l'univers de la Fantasy, et sont pour la plupart dotés d'univers très étoffés, et très bien intégrés au récit. Achetant d'innombrables livres, je suis complètement envahi et mes bibliothèques ne tiennent plus sous le poids des romans, d'autant que je suis un inconditionnel du grand format ! Dans les librairies, je suis toujours à chercher dans un recoin sombre le livre caché qui m'attirera, et je suis très peu attiré par les "grands auteurs". Dans tous les cas, il y aura toujours de la place pour des livres chez moi !

2 Commentaires

  1. « cette atmosphère spéciale, qui sent le soleil, le sable, et les vieux jerrycans plein d’essence. »

    Est-ce que ça serait pas un peu « inspiré » de l’univers de Mad Max ? Parce que cette phrase m’y fait plus que y penser, s’en est une description parfaite !

    Répondre
    • Sideara

      Inspiré je sais pas, mais ça m’y a fait pensé aussi ! Si tu remplaces l’eau par un immense désert de sable, ça m’a même fait penser à Waterworld (les bâtiments en tôle de récup, l’ambiance). Bon, sauf que Waterworld c’est pas terrible 😀

      Répondre

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Inscription