Phitanie – Tome 1 : L’autre Monde – Tiphaine Croville

Fantasy

51CBdespblL._SX195_Sorti en 2016, « L’autre Monde » est le premier tome de la série « Phitanie« , de Tiphaine Croville. Le nom « Phitanie » est l’anagramme de Tiphaine, habillement trouvé ! (j’ai mis un moment avant de le remarquer d’ailleurs !). J’ai connu ce livre grâce à Twitter, il m’a tout de suite intéressé, notamment de par sa très jolie couverture.

Quatrième de couverture

« Définie par son rôle d’orpheline, Héloïne, 18 ans, rêve d’évasion. Lorsqu’elle se retrouve propulsée en Phitanie, elle découvre un nouveau monde où magie et animaux extraordinaires cohabitent. Elle fait la rencontre d’êtres exceptionnels qui deviendront le centre de son nouvel univers. En Phitanie, Héloïne trouve enfin l’opportunité d’être elle-même. Mais la liberté a un prix et elle devra affronter des épreuves que jamais elle n’aurait cru devoir surmonter.« 

Critique

Le livre nous plonge directement dans le vif du sujet ! On nous présente l’héroïne, Héloïne, dans un petit prologue, et l’auteure la plonge directement dans ce nouveau monde, Phitanie.
Le prologue est intéressant, et m’a fait rire d’ailleurs. Le personnage d’Héloïne est très rapidement posé, et la jeune femme m’a paru sympathique.

Elle débarque ensuite dans ce fameux monde. Phitanie, tel qu’il est présenté par les personnages qu’elle rencontre, est situé sous la croûte terrestre, plus proche du noyau de la Terre que de la surface. Héloïne se retrouve bien évidemment dans une grotte. Elle en sort assez vite, pour découvrir un monde ouvert, avec un ciel, des nuages, des forêts, des cités entières, des cours d’eau.
C’est là qu’intervient le premier problème selon moi. Je n’ai rien contre le fait d’avoir un « deuxième ciel » sous la Terre, ainsi que tout le reste, mais je n’ai pas eu l’impression que ces éléments aient été bien intégrés dans le récit, et surtout saisis par notre héroïne. Au fur et à mesure de la découverte de ces éléments (notamment le ciel et les nuages, vers la fin), je n’ai fait que me demander si c’était bien un monde souterrain ou si j’avais mal compris. Ayant relu le début hier, avant d’écrire cette critique, il me semble que je ne me suis pas trompé, même si une très courte référence au ciel apparaît au chapitre 3.

Bref, les explications et descriptions de l’univers sont rapidement posées, et la représentation des lieux et des paysages fut très difficile pour ma part ! Seules quelques lignes viennent nous informer, sans nous expliquer ce que Héloïne peut percevoir.

A part ça, j’ai trouvé l’univers plutôt bon ! J’ai apprécié un bon nombre de choses comme la magie, très intéressante ici, et les créatures fantastiques. Certaines choses m’ont parues un peu bizarres cependant, souvent à cause du défaut dont j’ai parlé juste au-dessus.
En ce qui concerne la magie, je l’ai trouvé déjà intéressante, mais aussi intelligemment distillée. Elle n’est pas présente à outrance, et n’intervient qu’avec parcimonie dans ce premier tome. Je regrette juste que les noms des magiciens élémentaires (ici appellés Moundi), soient très compliqués, et inégaux. Pourquoi un magicien de la Terre est simplement appellé Moundi de Gaïa (Gaïa, qui est un nom que tout le monde connait, et facile à retenir), et les autres ont des noms très abstraits, que je n’ai absolument pas réussi à retenir ? (« Aepac » pour le vent, « Futia » pour le feu et « Vepo » pour l’eau) Fort heureusement, dans ce premier tome, la majorité de la magie appartient à l’élément Terre, donc les autres noms n’ont eut que peu d’importance.

En ce qui concerne les personnages, j’aime beaucoup Héloïne. Les autres personnages sont très bon également, même si je n’apprécie pas vraiment Emmeran, que l’auteure a voulu rendre bad-ass et – surtout – sexy en toute occasion, ce qui m’a paru rapidement lourd.
Arthus et Nyal, deux personnages principaux, sont géniaux, de même que la grand-mère d’Arthus qui vous fera rire chaque fois. Les autres personnages qu’Héloïne va rencontrer sont tous aussi travaillés, et j’ai pris du plaisir à les découvrir.

Pour finir sur le rythme, je l’ai trouvé étrangement rythmé. Sans que ce soit positif ou négatif d’ailleurs. Le récit est vraiment découpé en deux parties bien distinctes (et j’ai volontairement caché tout élément de cette seconde partie), mais j’ai trouvé que le passage de l’une à l’autre est très brusque en comparaison à tout le reste.
La première partie est assez lente, et permet au lecteur de découvrir l’univers en même temps qu’Héloïne (qui réagit un peu trop bien à tout ça), et la seconde partie est plus rythmée, un peu plus mature aussi, à l’instar de l’héroïne qui murit assez rapidement à partir de là.
J’ai eu un peu de mal à rentrer dans cette seconde partie, du fait que ce soit abrupt, mais ç’a aussi été la meilleure partie du livre selon moi. Toute la fin est vraiment très bien, et toutes les phases par lesquelles passe l’héroïne sont très bien faites, certaines sont même jouissives.

Ca reste un livre pas tout à fait positif à mon goût, surtout gâché par cette incompréhension au niveau de l’univers et de l’intégration que je n’ai pas réussi à percevoir. Mais, malgré ça, j’ai quand même passé un très bon moment, et mon plaisir de lecture était présent.
Le tome 2 est déjà à la maison, et je m’y plongerai avec grand plaisir d’ici quelques semaines, maintenant que j’ai réussi à à peu près tout clarifier.

Les plus et les moins

Les Plus

– Le récit démarre rapidement
– Un univers intéressant
– Les personnages sont très bons, porteurs d’émotions
– La deuxième partie
– La fin

Les Moins

– Un monde que j’ai eu du mal à comprendre
– Beaucoup de noms compliqués au début
– Les deux parties du livre, un peu trop opposées

Plume-03

Conclusion

Comme dit plus haut, c’a été une lecture agréable, quoique non dénuée de défauts. Je vais tout de même me plonger avec plaisir dans le tome 2, et le tome 3, tout récemment sorti !

Sideara
Moi c'est Fabien, 26 ans ! J'ai toujours eu une imagination débordante et un caractère extrêmement lunatique, aussi l'écriture et la lecture se sont imposées à moi très facilement. Passionné de Fantasy notamment (et surtout de magie), ainsi que de thrillers et de polars, je m'ouvre petit à petit à la science-fiction et au reste. Mes livres préférés font souvent partie de l'univers de la Fantasy, et sont pour la plupart dotés d'univers très étoffés, et très bien intégrés au récit. Achetant d'innombrables livres, je suis complètement envahi et mes bibliothèques ne tiennent plus sous le poids des romans, d'autant que je suis un inconditionnel du grand format ! Dans les librairies, je suis toujours à chercher dans un recoin sombre le livre caché qui m'attirera, et je suis très peu attiré par les "grands auteurs". Dans tous les cas, il y aura toujours de la place pour des livres chez moi !

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Inscription