Phitanie – Tome 2 : Les quatre royaumes – Tiphaine Croville

Fantasy

phitanieSorti en 2017, Les quatre royaumes est le second tome de la série « Phitanie » de l’auteure Tiphaine Croville. Comme pour le premier tome, dont vous pouvez retrouver la critique), le livre m’a intéressé par sa couverture, et évidemment l’envie de découvrir la suite !

Quatrième de couverture

« Alors que la Rébellion est plus affaiblie que jamais, Héloïne devra affronter ses démons pour se venger de Valdaraus.
Accompagnée d’Arthus et Emmeran, elle va partir à la rencontre des autres royaumes pour les rallier à leur cause. Mais ce nouveau voyage sera semé d’embûches et il n’est pas certain que toutes les découvertes qu’il réserve aux Rebelles soient de bon augure… »

Critique

Le tome 1 m’avait plu, malgré plusieurs défauts. J’ai donc démarré la lecture du second tome avec envie.

On retrouve tous les personnages du premier livre, et quelques nouveaux viennent s’y greffer. Les anciens sont toujours attachants, et on a déjà appris à les aimer dans le premier tome. Ils le deviennent encore plus dans celui-ci. J’ai beaucoup apprécié l’évolution d’Héloïne d’ailleurs. Arthus est un peu mis en retrait, compensé par la mise en avant d’Emmeran. C’est à la fois dommage pour Arthus, un personnage que j’aime beaucoup, mais positif pour Emmeran, qui peut s’exprimer librement dans ce nouveau chapitre ! L’auteure insiste un peu moins sur son côté Apollon, et le personnage est plus travaillé, plus charismatique, plus fort dans le récit.
Les quelques nouveaux sont assez froids de prime abord, ce qui contraste beaucoup avec le groupe déjà formé par Héloïne et ses camarades, mais j’ai trouvé ça bien ! Jusqu’au bout, on sent qu’il peut y avoir un retournement de situation avec l’un deux. Au fil des pages, j’ai évidemment beaucoup aimé Traest, un médecin, gros, un peu gauche, mais courageux et sympathique.
Je regrette également un peu l’absence de Maty, la grand-mère d’Arthus, à part au tout début du livre, même si cela fait sens dans le récit.

Au niveau du récit, on retrouve ici une vraie trame, avec un fil conducteur, qui guide la lecture du début à la fin. On peut donc oublier le problème de rythme du premier tome avec ses deux parties trop distinctes ! Le rythme a été une vraie force de ce nouvel opus. Il n’y a quasiment pas de temps morts, et les personnages voyagent un peu partout afin de remplir leur mission. Évidemment, le lecteur voyage aussi.
« Les quatre royaumes » est aussi plus descriptif que son prédécesseur, et les paysages sont bien plus marqués et marquants. Les différents lieux rencontrés le sont aussi, pour le plus grand plaisir de mon imagination.
Un défaut me vient quand même à l’esprit en ce qui concerne le rythme : j’ai trouvé certains trajets très longs, et peut-être un peu trop riches en événements.

En ce qui concerne l’histoire, je l’ai trouvé très bonne. Passées toutes les incompréhensions du premier tome, l’univers est parfaitement ancré dans celui-ci. Comme dit plus haut, les descriptions, un peu plus riches, ont vraiment aidé aussi. La carte présente en début de livre est évidemment une aubaine !
La magie prend aussi un peu plus de place dans « Les quatre royaumes« . Elle devient un peu moins mystique, ou cérémonieuse, et représente un véritable atout pour ceux qui la maitrisent. Elle est cependant toujours parfaitement dosée, et n’envahit pas le récit de sa présence.

J’ai beaucoup aimé le début du livre, et les passages en Urdyvta, un royaume où les femmes sont les seuls maîtresses. C’est au final une société subtile, qui échappe à beaucoup de clichés qui auraient été faciles entre les relations homme-femme.

Les quatre royaumes m’a vraiment plu, plus que le premier tome. Son univers mieux intégré, ses descriptions plus riches, et ce sentiment d’avoir un réel fil conducteur au récit m’ont vraiment donné beaucoup de plaisir à lire ce roman.

Les plus et les moins

Les Plus

– Les personnages, Héloïne, Emmeran et Traest en tête
– L’univers est très bien intégré
– Des descriptions plus fournies
– Tout semble logique et cohérent
– Les passages en Urdyvta

Les Moins

– Certains trajets sont trop longs

Plume-04

Conclusion

Un bilan très positif pour cette suite, en espérant voir la note grimper encore pour le troisième tome !

Sideara
Moi c'est Fabien, 26 ans ! J'ai toujours eu une imagination débordante et un caractère extrêmement lunatique, aussi l'écriture et la lecture se sont imposées à moi très facilement. Passionné de Fantasy notamment (et surtout de magie), ainsi que de thrillers et de polars, je m'ouvre petit à petit à la science-fiction et au reste. Mes livres préférés font souvent partie de l'univers de la Fantasy, et sont pour la plupart dotés d'univers très étoffés, et très bien intégrés au récit. Achetant d'innombrables livres, je suis complètement envahi et mes bibliothèques ne tiennent plus sous le poids des romans, d'autant que je suis un inconditionnel du grand format ! Dans les librairies, je suis toujours à chercher dans un recoin sombre le livre caché qui m'attirera, et je suis très peu attiré par les "grands auteurs". Dans tous les cas, il y aura toujours de la place pour des livres chez moi !

2 Commentaires

  1. Cette saga me tente beaucoup !

    Répondre
    • Sideara

      Si tu aimes le genre, je pense que tu ne devrais pas hésiter ! :) Donne-nous des nouvelles si tu la lis ! :)

      Répondre

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Mot de passe perdu

Inscription