Avant d’aller dormir – S. J. Watson

Thriller/Polar

Avant_d_aller_dormir

Avant d’aller dormir est un thriller sorti en 2011. On m’en avait déjà parlé, mais sans que je me souvienne le titre ou l’auteur. Récemment, le roman m’a été prêté, et c’est ainsi que je me suis plongé dans l’histoire. Il est à noter que c’est le premier roman de l’auteur !

[su_heading size= »35″ margin= »0″]Quatrième de couverture [/su_heading]

A la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Histoire [/su_heading]

Nous sommes présentés à Christine, à la fois héroïne et narratrice, alors qu’elle se réveille, dans une chambre inconnu. Le problème, c’est que tout lui semble inconnu : la chambre, l’homme qui dort à côté d’elle, ses mains, sa voix … Sortant de la chambre discrètement et se rendant dans la salle deb ains, elle découvre des photos d’elle et de l’homme inconnu, elle découvre ce qui serait à priori son prénom dont elle ne se souvient pas.
Et c’est dans une crise panique qu’elle se met à hurler sur l’inconnu et lui demander des explications. Nous sommes cette fois présentés à Ben, qui dit être le mari de Christine, et ce depuis des années. Il lui parle alors d’un accident survenu presque vingt ans auparavant, duquel elle a réchappé de peu, et qui a laissé de graves séquelles sur sa mémoire. Bien que totalement perdue, Christine se calme peu à peu, aidée par cet homme qui semble si bien la connaitre. Avant de partir travailler, Ben lui raconte tout ce qu’il peut : leur vie avant et après l’accident, leurs habitudes, et surtout sa maladie. D’après lui, elle ne retiendrait les informations que lorsqu’elle est éveillée, et dès qu’elle s’endort tout disparaît. Les seules exceptions étant de rares souvenirs d’avant l’accident. Ben lui dit enfin que cette scène du matin arrive tous les jours, à des degrés différents.

Plus tard dans la matinée, alors que Ben est parti travailler, Christine reçoit un appel sur un téléphone portable (elle ne sait d’ailleurs pas ce que c’est, même si elle le devine), d’un certain Ed Nash, médecin spécialiste de la mémoire, qui lui explique également qu’il l’appelle tous les jours dans le but de lui rappeler un certain journal où elle écrirait. C’est ainsi que Christine découvre chaque matin son propre journal, où elle consigne tous les souvenirs et les faits de la veille, dans le but d’exercer sa mémoire et de donner du sens à sa vie. Une dernière précision du Docteur : Christine n’a pas révélé et ne souhaite pas révéler à Ben qu’elle suit un programme avec un thérapeute.

Mais, en l’ouvrant, elle découvre la première page où il est noté « Christine Lucas », et en dessous « NE PAS FAIRE CONFIANCE A BEN ».

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Critique [/su_heading]

Je trouve le concept de base génial, je l’avoue. J’avais cependant qu’une seule crainte, surtout au bout de quelques chapitres, c’est que ça tourne trop en rond. En effet, on suit, sur la moitié du livre, le journal de Christine pendant qu’elle le relit, et on est confrontés aux mêmes scènes encore et encore. Elle écrit son ressenti après chaque matin, tout ce qui lui revient, tout ce que son journal lui a appris … Et bien qu’on ait affaire aux mêmes choses, je ne me suis pas ennuyé. La plume de l’auteur sait se renouveler. Il y a peut-être eu quelques longueurs, par moment, mais dans l’ensemble j’ai trouvé le cheminement très bien ficelé, ce qui est clairement une prouesse vu l’idée originale.

Nous avons donc à faire à une sorte de « huis-clos » étrange entre Christine et son journal d’abord, entre Christine et Ben, et entre Christine et le Dr Nash. Chaque couple aura ses scènes habituelles (les explications de Ben, l’appel du Dr Nash, la découverte du journal), mais changeront très subtilement, au gré des souvenirs qui reviennent et de la relecture du journal.
Je trouve, par ailleurs, le rythme du récit parfait. Il n’y a aucun temps mort, mais aucun temps faible non plus. L’auteur a construit son histoire de manière très cohérente et logique, comme si cela ne pouvait se passer autrement. Il n’y a ni violence gratuite ni rebondissement facile, tout est dans la subtilité et la « linéarité » des choses.
Pour en revenir aux personnages, je pense inconcevable le fait de ne pas s’attacher à Christine. Son histoire, ses pensées, ses émotions, tout est également très bien mis en scène, et je trouve que c’est un personnage très réussi, que l’auteur à réussi à tenir loin des clichés.
Difficile également de ne pas s’attacher à Ben et au Dr Nash, qui sont aussi bien réussis. Ils évitent également les clichés habituels. Dans l’ensemble, ils sont tous humains, ils ont des pensées et des réactions humaines, et c’est très bien comme ça !

J’ai dit plus haut que je trouvais l’idée de base géniale. Effectivement ! J’aime beaucoup le fait qu’il n’y ait pas vraiment de méchant, pas de tueur ou de psychopathe, mais juste un couple qui s’aime, bien que la femme soit amnésique, et qu’elle essaie de soigner. D’autant que c’est, encore une fois, très très bien raconté.
Toutes les révélations sont parfaitement encadrées dans les dialogues, et bien que notre étonnement est partagé par Christine, tout parait simple. Étrangement, le déroulement du récit m’a forcé à le suivre tel qu’il m’était donné, sans chercher à trop réfléchir ou à me poser trop de questions. J’ai donc trouvé ce roman très facile à lire, notamment grâce à la simplicité et la cohérence de l’histoire.

En ce qui concerne le dénouement, une scène m’a fait comprendre la fin du roman (scène qui a failli me faire verser une petite larme). Rassurez-vous, elle est presque à la fin, au moment où tout va se chambouler, et ne risque pas de gâcher vraiment le plaisir ! Mais en définitive, j’ai trouvé cette fin un peu en dessous de mes attentes, bien que très bien amenée encore une fois.

Pour conclure, j’ai adoré la simplicité et la construction du récit. Je ne trouve pas de réels défauts à ce livre.

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Les plus et les moins [/su_heading]

Les Plus

– L’idée de base.
– La construction du récit, parfaite.
– Les personnages, géniaux !
– Évite les clichés et les rebondissements faciles.
– Un livre émouvant et qui mélange les émotions.

Les Moins

– Quelques petites longueurs dues à la répétition des scènes.
– La fin en deçà de mes attentes.

Plume-04

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Conclusion [/su_heading]

Une histoire qui se déroule petit à petit, et je conseille à tout le monde de prendre le temps de l’apprécier.

Moi c'est Fabien, 28 ans ! J'ai toujours eu une imagination débordante et un caractère extrêmement lunatique, aussi l'écriture et la lecture se sont imposées à moi très facilement. Passionné de Fantasy notamment (et surtout de magie), ainsi que de thrillers et de polars, je m'ouvre petit à petit à la science-fiction et au reste. Mes livres préférés font souvent partie de l'univers de la Fantasy, et sont pour la plupart dotés d'univers très étoffés, et très bien intégrés au récit. Achetant d'innombrables livres, je suis complètement envahi et mes bibliothèques ne tiennent plus sous le poids des romans, d'autant que je suis un inconditionnel du grand format ! Dans les librairies, je suis toujours à chercher dans un recoin sombre le livre caché qui m'attirera, et je suis très peu attiré par les "grands auteurs". Dans tous les cas, il y aura toujours de la place pour des livres chez moi !

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

Inscription

Donec sit dapibus quis justo id suscipit Aenean