La prophétie des éléments – Tome 2 : La Prêtresse Lunaire / Tome 3 : Apophian – James Tollum

Et la suite... ? Fantasy

la prêtresse lunaire

Comme pour « Gardiens« , le Tome 1 de la trilogie, « La prêtresse lunaire » et « Apophian » m’ont été gentiment envoyés par l’auteur, après de nombreux contacts. Le premier tome, bien que perfectible, m’avait beaucoup plu. Il est l’heure de parler de la suite et de la fin de la saga !

Attention, cet article comprend évidemment nombre de révélations sur le premier tome !

[su_heading size= »35″ margin= »0″]Quatrième de couverture[/su_heading]

« Éthan et ses compagnons sont parvenus à Endraïle, mais il s’avère que le jeune Ythérien n’est pas l’un des Gardiens… Le Haut Conseil le soupçonne en outre d’être une arme utilisée par les Sorciers pour éliminer les enfants de la prophétie. Entre deux maux, les Sages décident tout de même de l’autoriser à rester au Palais des Mages afin de le surveiller. Ce jeune homme intrigue particulièrement le Haut Sage Allarus et l’énigmatique Mage elfique.

À mesure que Hala et les trois autres Gardiens apprennent à se connaître et qu’Irina se démène pour préserver la ville d’Antalia des assauts des soudards, Éthan recherche des informations le concernant : qui est-il ?

Mais, voilà que l’un des Gardiens est la cible d’un attentat. Tous les yeux se tournent alors vers le jeune homme qui ne cesse de clamer son innocence. Qui pourra alors apporter la lumière sur ces mystères et aider nos héros ? Où les mèneront les prophéties ?

Rejoignez Éthan et ses amis pour découvrir les différents peuples des Terres d’Avalyn : Elfes, Acarans, Ictars, Finaï, Dragons, Rockshriim, Nâgas, Drows… et la Prêtresse lunaire.« 

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Critique [/su_heading]

Après le fabuleux retournement de situation qui avait clos le premier tome, j’ai retrouvé Ethan avec grand plaisir, ainsi que Malak, Mira, et surtout Prisca ! (bah quoi ?).
Ces deuxième et troisième tomes narrent la suite directe du premier, et vont nous entrainer dans de nombreux voyages, afin de comprendre qui est Ethan, dans sa propre quête d’identité. De plus, de nombreux enjeux sont nés dans le premier tome, ou naissent dans ces nouveaux opus, et les aventures s’entrecroisent. Nous suivons l’entraînement des Gardiens, mais aussi la quête d’Ethan à la fois sur lui-même et à la fois sur la malédiction qui pèse sur les Nâgas, le rassemblement et les défenses organisées par les races « alliées« , mais aussi les tribulation des Sorciers, cherchant à libérer le Démon Apophian, et, évidemment, les déboires d’Irina avec le Grand Temple..
apophianAvec tout ça, je peux le dire sans trembler : je ne me suis pas ennuyé ! James Tollum nous plonge à nouveau dans son univers en y greffant énormément de choses, sans jamais nous perdre. Le monde reste cohérent, les personnages sont approfondis, et la tension grandit au fur et à mesure.

Dans l’ensemble, cette suite de Gardiens est excellente !

Les personnages sont approfondis et gagnent encore en affect. Ethan et Malak notamment, mais aussi les Gardiens. Ashak, le Naga, m’a vraiment plu, et je pense que c’est un personnage très intéressant, tout comme la Finaï – également Gardienne – Hala. Et, pour couronner le tout, Irina devient un personnage vraiment attachant, et on finit vraiment par l’aimer, ce qui, pour ceux qui ont lu le premier tome, est une prouesse !
Je regrette un peu que Malak, Prisca et Mira soient mis à l’écart, surtout sur le tome 2, comparé au premier. Pour finir sur les « gentils« , j’ai été également déçu de voir que Rambi le nain n’avait pas vraiment évolué, et restait un peu le bout-en-train de l’équipe.
En ce qui concerne les Sorciers et leurs sbires, j’ai trouvé leurs apparitions et leurs histoires plus intéressantes. Ils sont également un peu plus approfondis, bien qu’ils restent coincés dans leur archétype de méchant. Leur psychologie est plus détaillée, et ça les rends tout de même un peu plus humains et identifiables.

L’histoire est très rythmée, comme dit plus haut, et les protagonistes vont de nouveau voyager dans le monde entier, parfois plusieurs fois, afin d’accomplir leurs quêtes. Bien que ne m’étant pas ennuyé, quelques scènes avaient l’air de tirer un peu sur la corde, et j’ai regretté un peu les différents allers-retours, même s’ils nous offrent des scènes jouissives.
Dans l’ensemble, et comparé au premier tome, j’ai trouvé la plume de James Tollum plus maîtrisée. Les émotions sont parfaitement conservées, et j’avoue avoir failli verser ma petite larme. Le tout est plus émouvant, plus épique aussi, et j’ai retrouvé tout ce que j’aime dans la Fantasy grâce à ces deux tomes. L’univers est plus ancré que jamais, et l’auteur le maîtrise parfaitement, ce qui est une prouesse quand on voit la quantité de choses qu’il a pu y intégrer.

Pour conclure, je ne dirais qu’une chose : foncez les amis !

La note qui se trouve un peu plus bas va refléter mon avis global sur la trilogie.

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Les plus et les moins [/su_heading]

Les Plus

– Une très très bonne suite !
– Un univers extrêmement riche
– Nombreuses intrigues
– Les émotions sont vraiment là cette fois !
– Des personnages encore plus attachants !

Les Moins

– Ce pauvre Rambi méritait mieux !
– Les méchants encore un peu trop méchants (je chipote)

Plume-04

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Conclusion [/su_heading]

Conclusion : J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire La prophétie des éléments. C’est un petit coup de cœur ! J’ai désormais vraiment hâte de me plonger dans les autres œuvres de James Tollum !

 

Moi c'est Fabien, 26 ans ! J'ai toujours eu une imagination débordante et un caractère extrêmement lunatique, aussi l'écriture et la lecture se sont imposées à moi très facilement. Passionné de Fantasy notamment (et surtout de magie), ainsi que de thrillers et de polars, je m'ouvre petit à petit à la science-fiction et au reste. Mes livres préférés font souvent partie de l'univers de la Fantasy, et sont pour la plupart dotés d'univers très étoffés, et très bien intégrés au récit. Achetant d'innombrables livres, je suis complètement envahi et mes bibliothèques ne tiennent plus sous le poids des romans, d'autant que je suis un inconditionnel du grand format ! Dans les librairies, je suis toujours à chercher dans un recoin sombre le livre caché qui m'attirera, et je suis très peu attiré par les "grands auteurs". Dans tous les cas, il y aura toujours de la place pour des livres chez moi !

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

Inscription

venenatis ipsum non lectus Lorem elit. vel,