Le Talisman des Territoires – King / Straub

Horreur Thriller/Polar

Le Talisman des Territoires dans cette édition intégrale regroupe les deux tomes de la saga écrite à quatre mains par Peter STRAUB, que je ne connaissais pas du tout, et par Stephen KING, dont je suis une fan inconditionnelle. Sur la quatrième de couverture, on peut lire plusieurs critiques, dont la suivante, non signée : « Une œuvre culte, aux frontières du réel, écrite par deux maîtres de la littérature fantastique contemporaine. ».

[su_heading size= »35″ margin= »0″]Quatrième de couverture[/su_heading]

« Tournez ces pages et pénétrez dans les Territoires… Un monde parallèle, peuplé de chimères, de bonnes fées et de démons. Nul n’y entre, pas même un enfant, sans risquer de perdre sa vie et son âme. Pourtant Jack, du haut de ses 12 ans, se met en route afin d’en rapporter le seul remède qui peut sauver sa mère… »

Le Talisman des Territoires se déroule pour sa première partie entre le New Hampshire des années 80 et un monde parallèle, et pour sa seconde partie entre le « Pays des Ravins » quelques années plus tard et ce même univers parallèle.

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Histoire[/su_heading]

En 1981, le jeune Jack Sawyer va se rendre compte que sa mère se meurt d’un cancer généralisé alors qu’il constate sa déchéance physique durant leur fuite éperdue vers le New Hampshire. Suite à sa rencontre pour le moins étrange avec un vieil homme noir du nom de Lester Speedy Parker, il va apprendre que sa mère est en fait le Double d’une Reine qui se meurt d’une maladie inconnue dans un monde parallèle. Speedy va alors lui annoncer que la survie de sa mère dépend directement de celle de la Reine, et que c’est lui, le petit Jack, qui va devoir leur rapporter le remède miracle, un certain Talisman.

On va donc suivre dans le premier tome les aventures pour le moins mouvementées de Jack à travers tous les Etats-Unis et les Territoires, afin de retrouver ce fameux Talisman. Le second tome de la saga nous dépeint le retour de l’influence des Territoires sur le monde tel qu’on le connaît, et la nouvelle quête du Jack du futur pour rendre sa tranquillité au Pays des Ravins.

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Critique[/su_heading]

Lorsque j’ai acheté ce livre, j’étais un peu sceptique : les histoires écrites à quatre mains, ça me laisse toujours un peu hésitante. Pourtant, le format et le fait que King soit un des deux auteurs ont fini par me convaincre (le bébé pèse quand même 1500 pages!), et au final je suis plutot contente de mon achat.

Les débuts des deux tomes sont un peu longs, mais il faut bien poser le cadre pour pouvoir entrer dans l’histoire ensuite. Sur le début du deuxième tome, on reconnaît bien la main de King, avec ses descriptions d’un point de vue totalement externe, et même si c’était longuet, c’est toujours un plaisir de le lire. Cependant, et cela vaut encore pour les deux tomes, dès que l’histoire commence réellement, on est très vite happés par un récit rythmé, où le suspense trouve un équilibre agréable avec les moments plus calmes nécessaires au récit. Globalement, j’ai fini par oublier que c’était un récit à quatre mains, et ç’a été très agréable.

Passons au premier tome. Outre un récit rythmé et équilibré, on y suit l’évolution de Jack à travers son périple. Il passe d’un enfant à la vie tranquille voire un peu ennuyante, plutôt craintif, à un héros plein de ressources qui affronte ses peurs avec panache. Les personnages sont tous attachants -même Richard, qui pourtant est absent une bonne partie du livre. On l’apprécie dès avant qu’il ne soit réllement acteur dans l’épopée de Jack. Petit bémol cependant, l’histoire comporte certaines longueurs, nécessaires à l’évolution de l’histoire certes, mais qui m’ont considérablement ralentie dans ma lecture : j’ai parfois dû poser le livre et en lire un autre avant de retrouver l’envie de savoir la suite. Je pense notamment au moment où Jack est coincé en tant que commis dans un bar, ou aux multiples moment où Richard refuse de croire ce qui se trouve pourtant sous ses yeux.

Cependant, plus le dénouement approche, moins il est facile de décrocher : le suspense devient insoutenable, on se perd en conjectures pour essayer de deviner si oui ou non Jack va arriver à ses fins et de quelle façon… J’ai également adoré le personnage de Speedy, qui m’a rappelé celui de Lane Hardy tiré de Joyland, un autre Stephen KING, et celui de Wolf, que j’ai regardé évoluer avec une bienveillance émue (on devrait tous avoir notre Wolf à nous).

Sur le second tome, j’ai vraiment eu beaucoup de mal à accrocher, tout du moins tant que le retour de Jack n’a pas été énoncé clairement. D’ailleurs, j’ai eu beaucoup de mal à le reconnaître et à me « rattacher » à lui au début, mais il redevient bien vite notre bon vieux Jack, avec quelques années de plus. Comme pour le premier tome, il y a certaines longueurs dans le récit, et d’autres fois on maudit les personnages de ne pas comprendre ce qui nous paraît pourtant évident à nous, lecteur. Cependant, le récit est toujours aussi agréable à lire. La fin m’a cependant un peu laissée sur ma faim, j’ai trouvé ça étrange… On n’a pas l’impression d’arriver totalement au bout de l’histoire, et pourtant…

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Les plus et les moins[/su_heading]

Les Plus

– Les personnages qui sont très attachants, tant sur le tome 1 (Wolf, Jack, Speedy…) que sur le tome 2 (le Gang des Motards, Henry l’aveugle…).

– Le rythme de l’histoire et le suspense omniprésent

– La conclusion entre les deux tomes : une citation tirée de Tom Sawyer de Mark TWAIN, que j’ai vraiment appréciée et qui colle parfaitement avec les aventures de Jacky-boy.

Les Moins

– Quelques longueurs dans l’histoire, qui peuvent paraître plutôt décourageantes

– Le « méchant » du premier tome, qui fait un peu trop cartoonesque parfois

– La fin du second tome, qui m’a laissé un arrière-goût de non-fini.

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Conclusion[/su_heading]

Le Talisman des Territoires n’est pas un de mes coups de cœur du moment, cependant il reste une agréable surprise, qui se lit facilement. Cependant son format assez lourd ne permet pas de le glisser dans un sac pour le lire n’importe où, ce qui peut en refroidir certains. Enfin, certains passages ne conviennent pas à tous les publics, j’ai moi même frémi une ou deux fois -que ce soit de peur ou de dégoût.

Etudiante en orthophonie de 24 ans, Amaesis est tombée dans la marmite littéraire étant petite. C'est sa mère, fervente lectrice, qui lui a donné sa première dose. Tout s'est ensuite très vite enchaîné, et elle a commencé à échanger des livres avec son cousin et son frère, se découvrant une passion dévorante pour les thrillers, policiers et autres fantasy, fantastique et SF. C'est à l'adolescence et avec l'argent de poche qu'elle va découvrir à quel point les rayons livre sont très dangereux où qu'elle aille : même lorsqu'elle a une liste précise de livres en tête, ou qu'elle ne doit en acheter qu'un, elle ressort très souvent de là avec plus que ce qu'elle ne devait prendre... Au grand dam de son banquier (merci le banquier) ! Aujourd'hui, sa chambre d'enfant est remplie de livres (il y a même des piles par terre!), et elle n'a plus de place dans son appartement d'étudiante non plus (si quelqu'un vend une bibliothèque qui prend pas trop de place...), donc elle est très souvent obligée de se rabattre sur des emprunts à sa B.U. pour assouvir son besoin de lecture. Pour conclure, on avait décidé d'essayer de vous faire une petite liste de nos cinq livres préférés, afin de vous donner une petite idée de ce qu'on lit habituellement, mais ça s'est avéré impossible pour moi... Je vais donc vous proposer, comme ça, en vrac, quelques noms d'auteurs que j'apprécie tout particulièrement : - Henri Loevenbruck - Stephen King - Laurell K. Hamilton - Franck Thilliez - Mira Grant - John Ethan PY

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

Inscription

risus sit ipsum massa eget felis adipiscing libero mattis elit. dictum tempus