Myrihandes – Tome 3 : Le lac aux larmes d’or – Guilhem Meric

Coups de coeurs Fantasy

Quatrième de couverture

« Échoués dans le grand Désert du Nord, Sisam et Helya trouvent asile dans un étrange royaume. Minés par l’amertume et le doute, ils vont découvrir que ce peuple du bout du monde est frappé d’une ancienne et terrible malédiction.

Recueilli par le peuple Anachrone et soucieux de retrouver ses amis, Maâlias par à la rencontre d’une redoutable créature, dont les obscures divinations vont l’entraîner sur un chemin qu’il n’attendait pas.

Au terme de la reconquête des Trois Cités, Hemerod a pris la tête de ses armées pour affronter Kryom sur son propre sol. Un chemin semé de mille dangers qui le conduira vers un mystérieux lac, dont la légende prétend que les eaux seraient miraculeuses… »

Critique

Eh oui … C’est la fin ! La fin d’une grande saga, qui a marqué quelques années de ma vie littéraire ! Le dernier tome de Myrihandes en ma possession, je n’ai pas pu résister à plonger dans ce nouveau pavé de presque 600 pages.
Le temps me paraît loin, depuis la première fois où j’ai découvert Sisam et Hélya, et cette fabuleuse histoire ayant pour thème les âmes-sœurs.

Le thème est évidemment plus que présent dans cet épisode final. Les âmes-sœurs précédentes sont de la partie, et de nouvelles de révèlent. Partout, à chaque moment, les émotions lient et délient les personnages entre eux au fil des évènements.

Mais partons d’abord dans l’intrigue principale ! Après une rude bataille à la fin du tome 2, et des pertes irremplaçables pour le côté du Bien, Sisam et Hélya sont portés disparus dans le désert. Ils sont rapidement recueillis par Sioul, qui les entraine dans son royaume caché dans les dunes. C’est l’occasion de découvrir de nouveaux personnages, de nouvelles races aussi. L’univers de Myrihandes s’étoffe au fil des opus, de manière harmonieuse et douce. Jamais on a l’impression qu’il y a trop, car l’auteur a su intégrer tout ces éléments au bon moment.
Évidemment, la perte de leur guide, et les doutes qui envahissent leurs esprits, fait que Sisam et Hélya s’éloignent l’un de l’autre. Leur capacité à devenir Myrihande est compromise, et, malgré l’espoir de tout un tas de gens, ils semblent avoir abandonné l’idée même de victoire.
J’avoue que cette intrigue m’a plu. J’ai beaucoup aimé découvrir ce nouveau royaume, et ces nouvelles espèces. La découverte du troisième Gardien, au bout d’un moment, fut une agréable surprise pour moi ! J’ai beaucoup aimé le personnage de Pyrranthe.

En dehors de cette intrigue, il y en a deux autres principales.
Tout d’abord, on retrouve Oros, Farf et Mâalias, qui se refusent à croire à la mort de leurs compagnons, même si tout prouve le contraire. Ils vont tenter de les retrouver coûte que coûte, ce qui les entrainera dans de nombreuses découvertes. Là encore, l’univers de la saga s’étend, pour mon plus grand plaisir.
Du côté des Trois Cités, la « révolution » est en marche, depuis la défaite d’Hacton, et le début du « règne » du Capitaine Hemmerod. Les Trois Cités vont tout faire pour se racheter une conscience. Je n’en dit pas plus, malgré tout ce que je pourrai en dire ! Ce fut probablement ma plus grande surprise, et mes scènes préférées.

En gros, rien n’est laissé au hasard ! Certains éléments montrent clairement que tout était superbement orchestré depuis le début, et que ce troisième tome et le dernier instrument qui vient compléter cette magnifique symphonie. De nombreux personnages apparaissent ou se révèlent vraiment, et tous les mystères sont résolus. J’ai beaucoup aimé la plus grande présence de Maâlias, que j’avais trouvé un peu trop effacé dans le second tome. Je l’ai dit plus haut, mais j’ai beaucoup aimé Pyrranthe également. Hemmerod est toujours attachant, et Hélya porte son « couple » brillamment.

Bien sûr, ce que l’on attend le plus dans ce tome – et de la fin de la saga – c’est l’affrontement final entre Kryom et nos héros. Je dois dire qu’il est vraiment à la hauteur, et que je n’ai absolument pas été déçu. Ni par le combat, ni par les révélations, et encore moins par le final pourtant inattendu ! La fin est cruelle pour certains personnages, à en pleurer pour d’autres. On se retrouve dans une situation où même le plus détestable des personnages devient touchant. C’est émouvant, de plusieurs façon, et ça ne peut que conclure parfaitement une saga qui parle d’Amour dans tous les sens du terme.

Pour finir rapidement sur la plume, elle est toujours aussi fluide, aussi entraînante. De nombreuses fulgurances sont présentes aussi, complétant la symphonie que j’évoquais plus haut. Je ne saurai dire pourquoi, mais j’ai trouvé que le récit avait aussi gagné en maturité. Le monde est plus dur, la plume aussi par moment. Mais ça remet en valeur tous les moments de beauté.

Les plus et les moins

Les Plus

– Le concept, toujours
– La magie des intrigues
– La fin, épique et inattendue
– Aucune question reste sans réponse
– Conclue brillamment une grande saga, de mon avis

Les Moins

– C’est la fin !

Conclusion

C’est une saga qui m’aura marqué, c’est certain, et qui a laissé de nombreuses minutes de vide lorsque je l’ai terminée pour cette première fois. Mais étant un grand relecteur, nul doute qu’elle fera partie de moi encore longtemps et pendant de nombreuses relectures.

Moi c'est Fabien, 28 ans ! J'ai toujours eu une imagination débordante et un caractère extrêmement lunatique, aussi l'écriture et la lecture se sont imposées à moi très facilement. Passionné de Fantasy notamment (et surtout de magie), ainsi que de thrillers et de polars, je m'ouvre petit à petit à la science-fiction et au reste. Mes livres préférés font souvent partie de l'univers de la Fantasy, et sont pour la plupart dotés d'univers très étoffés, et très bien intégrés au récit. Achetant d'innombrables livres, je suis complètement envahi et mes bibliothèques ne tiennent plus sous le poids des romans, d'autant que je suis un inconditionnel du grand format ! Dans les librairies, je suis toujours à chercher dans un recoin sombre le livre caché qui m'attirera, et je suis très peu attiré par les "grands auteurs". Dans tous les cas, il y aura toujours de la place pour des livres chez moi !

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

Inscription

Donec accumsan Curabitur porta. ante. dolor id in amet, diam vulputate, ipsum