Tarots – Bernard Matteï

Thriller/Polar

Tarots est un roman paru chez Ipagination que la maison d’éditions a eu la gentillesse de nous envoyer afin que nous en fassions la critique.

[su_heading size= »35″ margin= »0″]Quatrième de couverture [/su_heading]

« Marseille.

Une femme de ménage, un chercheur de haut niveau, un aliéné mental sont tour à tour assassinés, selon un même mode opératoire. A chaque fois, le meurtrier laisse sur place une carte du tarot de Marseille. Sa signature. Mais quel peut être le lien unissant ses victimes ?

Le comissaire Mancini, avec l’aide de son ami Jérôme Chaudoin, ex-archiviste de la Criminelle, va être entraîné dans un jeu de piste auquel l’assassin l’a convié. Commence alors une traque sans merci… »

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Histoire[/su_heading]

Dans ce livre, on va ici suivre les réflexions de Mancini qui va tenter de résoudre cette affaire, pour le moins étrange, dans un Marseille contemporain.

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Critique [/su_heading]

C’est un livre qu’Ipagination a eu la gentillesse de nous envoyer pour que nous en fassion la critique. Cependant, tout ce qui est écrit ci-dessous reste du domaine de mon ressenti personnel et n’est pas dirigé par le fait que nous ayons reçu ce livre directement de leur part.

L’histoire commence par plusieurs petits encarts concernant la vie de Liane, d’abord petite fille puis jeune adulte. Ensuite, on n’entend plus parler de ce personnage durant un long moment, ce qui m’a laissé perplexe de prime abord : quel intérêt d’utiliser ce personnage comme scène d’exposition pour qu’ensuite elle disparaisse durant la quasi totalité du livre ?

Concernant le thème du Tarot présent tout au long de l’histoire, l’auteur est très bien renseigné, particulièrement en ce qui concerne la symbolique de chaque carte et la façon de les interpréter. Par ce fait, c’est toujours très bien intégré à l’histoire et lorsque Mancini écoute son ami Chaudoin lui expliquer la symbolique des cartes, c’est toujours très compréhensible et intéressant. D’ailleurs, ces deux personnages se réunissent presque à chaque fois devant un bon repas toujours très détaillé, et à chaque fois j’avoue que ces descriptions m’ont donné faim. Je ne suis pas assez bonne en cuisine malheureusement, mais les plus doués peuvent certainement garder en idée de repas ces recettes et associations avec des vins proposées au long du récit.

Revenons-en à l’histoire elle-même. Plutôt sceptique au début, j’ai peu à peu changé d’avis, même si parfois j’ai eu du mal à voir les références au tarot dans les scènes de crime avant qu’elles ne soient découvertes par les enquêteurs de l’équipe de Mancini (peut-être parce que je n’y connais rien en tarot ?). Tout est parfaitement orchestré, et même si la plupart du temps j’arrive à deviner la fin avant de terminer le livre, toutes mes conjectures se sont ici avérées fausses, et la fin m’a beaucoup surprise. Le cliffhanger final est vraiment étonnant et je ne m’en suis pas douté une seule seconde.

Le rythme du récit, parfois un peu lent, n’est cependant pas rebutant et plutôt agréable, et les personnages sont parfaitement dosés : quand les personnages sont décrits comme rebutants ou insupportables on le ressent nous même, quand ils sont décrits comme fous ils nous mettent mal à l’aise… J’ai vraiment aimé la façon qu’à l’auteur de présenter et de régenter ses personnages.

Cette lecture était vraiment agréable, et je la conseille même pour les plus jeunes si ce sont des lecteurs aguerris, car les thèmes abordés, bien que difficiles parfois, sont tout à fait lisibles malgré tout.

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Les plus et les moins [/su_heading]

Les Plus

– Le cliffhanger final, très surprenant

– Le thème du tarot qui est très bien abordé tout au long de l’histoire

– Les personnages et la façon dont ils sont présentés

Les Moins

– Quelques longueurs dans le récit

– Le fait que Liane soit utilisés comme scène d’exposition puis absente pendant presque tout le reste du livre

[su_heading size= »35″  margin= »0″]Conclusion [/su_heading]

C’est un livre très divertissant et agréable à lire, que je conseille pour une après-midi au parc par exemple.

Etudiante en orthophonie de 24 ans, Amaesis est tombée dans la marmite littéraire étant petite. C'est sa mère, fervente lectrice, qui lui a donné sa première dose. Tout s'est ensuite très vite enchaîné, et elle a commencé à échanger des livres avec son cousin et son frère, se découvrant une passion dévorante pour les thrillers, policiers et autres fantasy, fantastique et SF. C'est à l'adolescence et avec l'argent de poche qu'elle va découvrir à quel point les rayons livre sont très dangereux où qu'elle aille : même lorsqu'elle a une liste précise de livres en tête, ou qu'elle ne doit en acheter qu'un, elle ressort très souvent de là avec plus que ce qu'elle ne devait prendre... Au grand dam de son banquier (merci le banquier) ! Aujourd'hui, sa chambre d'enfant est remplie de livres (il y a même des piles par terre!), et elle n'a plus de place dans son appartement d'étudiante non plus (si quelqu'un vend une bibliothèque qui prend pas trop de place...), donc elle est très souvent obligée de se rabattre sur des emprunts à sa B.U. pour assouvir son besoin de lecture. Pour conclure, on avait décidé d'essayer de vous faire une petite liste de nos cinq livres préférés, afin de vous donner une petite idée de ce qu'on lit habituellement, mais ça s'est avéré impossible pour moi... Je vais donc vous proposer, comme ça, en vrac, quelques noms d'auteurs que j'apprécie tout particulièrement : - Henri Loevenbruck - Stephen King - Laurell K. Hamilton - Franck Thilliez - Mira Grant - John Ethan PY

Poster une réponse

Votre Email ne sera pas publié.Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML et les attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Mot de passe perdu

Inscription

mattis venenatis, Lorem ut Aliquam accumsan dictum lectus ut diam